Catégorie dans Communiqué

Grève au collège Courbet de Gonfreville l’Orcher : Alban Bruneau en médiation

Les enseignants du collège Gustave-Courbet, soutenus par de nombreux parents d’élèves, ont engagé un mouvement de grève pour obtenir des moyens adaptés en vue de mettre un terme aux classes surchargées en 6ème et aux dysfonctionnements dans les emplois du temps.

En lien avec le Député Jean-Paul Lecoq, Alban Bruneau, Conseiller départemental et maire de la commune, s’est rendu à la rencontre des enseignants et des parents d’élèves, avant d’échanger avec la direction du collège.

Puis il a saisi le Directeur des services départementaux de l’Education nationale afin que des solutions soient rapidement trouvées.

Pour télécharger le courrier d’Alban Bruneau  : Courrier AB

Pour télécharger l’article de « Paris-Normandie Le Havre » : Presse

Pour télécharger le tract des enseignants : Tract

Programme de vaccination pour adultes : le Département se désengagerait-il ?

Stéphane Barré a été alerté, par des usagers, sur le fait que le programme de vaccination pour adultes dispensé au sein du CMS d’Oissel était, depuis le mois de juin dernier, réorienté vers celui de Sotteville-les-Rouen.

Surpris de n’avoir pas été informé de la fin de ce service départemental dans la ville où il est maire et le canton où il est élu Conseiller départemental, il a cherché à en connaitre les raisons.

Et il semblerait que cette décision résulte d’une réorganisation territoriale des agents en charge de ce service, médecins et assistantes, et non d’une absence d’activité suffisante qui aurait pu expliquer un tel transfert vers un autre site !

En effet, en juin dernier lors de la dernière campagne de vaccination, l’affluence était telle qu’une dizaine d’usagers n’a pu être vaccinée faute d’un nombre suffisant de vaccins disponibles au CMS d’Oissel.

Dans ces conditions, il ne s’explique pas cette décision qui lui parait contraire aux besoins des usagers, tout comme il regrette l’absence d’information à ce sujet. Il a donc saisi le Président du Conseil départemental dans ce sens.

Pour télécharger le courrier adressé par Stéphane Barré au Président du Conseil départemental : Courrier SB

Pour télécharger le courrier de réponse obtenue : Courrier réponse

Rentrée trop serrée au collège Charcot d’Oissel, Séverine Botte et Stéphane Barré alertent

Séverine Botte et Stéphane Barré avaient, au printemps, alerté la Direction de l’Education nationale sur les conséquences que ne manqueraient pas d’avoir sur les conditions d’accueil et d’enseignement des élèves, le niveau de Dotation Globale Horaire attribuée au collège Jean-Charcot d’Oissel, classé en Réseau d’Education Prioritaire, entrainant en particulier l’impossibilité de créer une 5ème classe de 4ème malgré les besoins.

Le Conseil d’administration, les parents d’élèves, la municipalité d’Oissel ou encore Nicolas Bertrand, vice-président en charge de l’Education  avaient également saisi dans ce sens cette même direction.

Résultat, en cette rentrée, le niveau des effectifs par classe ne semble pas de nature à favoriser la réussite scolaire ! Ni d’ailleurs les nécessaires et annoncés moyens d’accueil en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap. Les classes de 4ème comptent en effet, en moyenne, 27 élèves, au dessus du seuil retenu en REP et les AESH ne disposent pas des moyens matériels permettant l’exercice de leurs missions.

Une situation qui conduit Séverine Botte et Stéphane Barré à amplifier leur démarches, tant côté Education nationale que Département, pour que des moyens supplémentaires soient débloqués en urgence.

Pour télécharger le courrier adressé à l’Education nationale : Courrier EN

Pour télécharger le courrier adressé au Département : Courrier Dépt

Pour télécharger le courrier adressé à l’Education nationale par le Vice-président du Département en charge de l’Education : Courrier VP Dépt

Collège Marcel-Pagnol du Havre : personnels en grève pour dénoncer le manque de moyens. Nous alertons la direction de l’Education Nationale

Les personnels du collège Marcel-Pagnol du Havre exercent leur droit de grève afin d’alerter sur l’insuffisance des moyens, tant actuels que prévisionnels, affectés au bon fonctionnement de cet établissement situé en REP +.

Car ils font notamment état d’un accroissement des tensions et des violences, d’une dégradation des conditions d’enseignement avec des effectifs par classe qui dépassent les seuils requis, et d’une insuffisance de postes d’assistants pédagogiques.

Des situations qui risquent de se dégrader encore plus au regard de la Dotation Horaire Globale prévue pour la rentrée.

Soucieux de voir ce collège doté des moyens adaptés, et à la hauteur des besoins éducatifs, nous sollicitons Monsieur le Directeur académique et lui demandons de pouvoir être reçu dans les meilleurs délais.

Nous avons également saisi Jean-Paul LECOQ, Député du Havre qui vient d’intervenir à son tour.

Pour télécharger le courrier d’alerte reçu : 2019 04 02 – Let alerte Pagnol

Pour télécharger notre courrier à la Direction de l’Education Nationale : 2019 04 03 – Let DASEN Pagnol

Article de la Presse Havraise sur la mobilisation :

 

Tribune du mois de mars : Un service public, pas une entreprise !

 

 

Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de mars 2019

 

UN SERVICE PUBLIC, PAS UNE ENTREPRISE

Le Département organise les solidarités au quotidien, à chaque âge de la vie. Des missions essentielles qui incombent à ses agents de l’Aide à l’Enfance (ASE), de la Protection Maternelle et Infantile (PMI), des Centres Médico-Sociaux (CMS), de la Maison des Personnes Handicapées (MDPH) etc…

Il n’aura échappé à personne que la situation sociale se dégrade ici plus qu’ailleurs. Le chômage s’enkyste, les précarités explosent, les difficultés éducatives, celles liées au logement, à la santé, à la perte d’autonomie se développent et se diversifient.

1 seinomarin sur 10 (33 % des jeunes) vit désormais en dessous du seuil de pauvreté. Et comme la population augmente, il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour considérer que le Département est de plus en plus sollicité.

Sauf que la majorité de Droite choisit ce contexte pour réduire de 5 % les effectifs et rogner au bas mot 10 millions par an sur des budgets utiles et attendus.

Ce n’est pas admissible.

Nous ne gérons pas une entreprise où le rendement est de mise. Nous sommes au contraire comptables de la couverture des besoins de première nécessité. C’est le sens du service public. Ne rien laisser passer : aucun appel à l’aide, aucun besoin d’accompagnement.

Et pour cela les marges existent. Tout est une question de choix et de priorités. Celles de la Droite sont visiblement ailleurs…

 

Pour télécharger la tribune : Tribune 2019 03

 

Alerte sur les conditions d’enseignement prévues à la rentrée au collège Charcot d’Oissel

Séverine Botte, Conseillère départementale du canton, vient d’écrire au Directeur départemental des services de l’Education Nationale pour l’alerter sur l’incompréhension et les craintes exprimées quant à une dégradation des conditions d’enseignement lors de la prochaine rentrée, par les parents d’élèves et le Conseil d’administration du collège Jean-Charcot d’Oissel, classé en Réseau d’Education Prioritaire.

En effet, le niveau de Dotation Globale Horaire (c’est-à-dire le nombre d’heures d’enseignement) attribué à cet établissement par la direction de l’Education Nationale, ainsi que la suppression envisagée d’une classe de 4ème entrainent, en l’état, une projection pour le mois de septembre, de plus de 27 élèves par classe à partir des effectifs actuels des élèves de 5ème (109 élèves dont 7 en classe ULIS).

Un seuil bien trop élevé pour assurer un enseignement efficient et un soutien personnalisé aux élèves en difficultés.

Comment comprendre que 5 classes de 5ème actuellement puissent entrainer 4 classes de 4ème à la rentrée ?

Séverine Botte a conclu en souhaitant un réexamen de cette situation, sans attendre la prochaine rentrée, et demandé qu’elle soit reçue par la direction avec l’équipe enseignante et les parents d’élève.

Pour télécharger le courrier adressé à la direction de l’Education Nationale : 

2019 03 08 – Let SB DASEN DHG Charcot

Motion présentée en Conseil d’administration du collège :

Alerte de la FCPE du Collège : 

Pour télécharger le courrier de réponse reçu de la direction de l’Education Nationale : 

2019 03 27 – Let rép Charcot

 

Situation des services en charge de l’action sociale et de la protection de l’enfance : un urgent besoin de moyens

Depuis des mois, les élus du groupe communiste et républicain du Front de Gauche alertent sur la dégradation des conditions de travail dans les services en charge de l’action sociale et de la protection de l’enfance déployés au sein des différents Centre Médico-Sociaux (CMS) de notre Département, au regard notamment de leurs effectifs, de leur accessibilité pour les usagers ou de nouvelles consignes et procédures de travail délivrées aux agents.

Ces interventions s’appuient notamment sur des alertes et témoignages reçus d’usagers, de maires ou de représentants syndicaux des agents de la collectivité départementale.

Ces questionnements et interrogations ont largement alimenté leurs interventions au cours des dernières séances du Conseil départemental sans que, pour l’heure, des réponses claires et précises aient été obtenues.

En particulier concernant l’état des lieux comparatif entre les postes affectés dans le secteur des solidarités entre 2015 (année d’élection de la majorité des Droites au Département) et aujourd’hui, ou encore sur les conséquences des nouvelles procédures visant l’organisation du travail au sein des équipes et entre CMS.

Aujourd’hui, la mise en œuvre du référentiel des Informations Préoccupantes (IP) est source d’inquiétudes supplémentaires puisqu’il conduirait à une nouvelle dégradation des conditions de travail, à une perte de qualité et de fiabilité, et à un non respect des obligations règlementaires s’imposant à la collectivité.

Dans un esprit constructif et par nécessité de transparence, les élus du groupe ont donc écrit au Président du Conseil départemental pour obtenir l’organisation d’une réunion d’information et d’échange afin que soit exposé l’état des lieux précis des moyens déployés pour répondre aux besoins des seinomarins, mais également les différentes modifications intervenues ou envisagées dans l’organisation et les procédures en vigueur dans ces services.

Cette réunion pourrait également permettre de disposer d’une première évaluation sur les modifications intervenues dans l’organisation territoriale de l’action sociale en début de mandat.

Télécharger le courrier d’intervention : 2019 01 22 – Let SB Pdt réunion info pratiques action sociale

 

 

Tribune du mois de janvier : Cette année, transformons l’essai !

 

Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de janvier 2019

 

CETTE ANNEE TRANSFORMONS L’ESSAI !

Depuis des années nous alertons et nous proposons que soit mis un terme aux injustices sociales et fiscales, aux cadeaux en faveur des plus riches en puisant dans les poches de tous les autres.

Depuis des années nous disons et nous démontrons que laisser les services publics être rationnés, regroupés, fermés en leur appliquant des logiques de rentabilité totalement étrangères à leur raison d’être, c’est accroitre les fractures et l’éloignement de la République.

Depuis des années nous dénonçons et nous revendiquons une juste répartition des richesses dans l’un des pays qui en produit le plus au monde, au risque de voir un jour les citoyens venir réclamer leur dû par la colère et la révolte.

Depuis des années nous parlons de l’humain d’abord quand on nous répond, ici comme là haut, par des ratios comptables, des statistiques totalement éloignés de la vie et du ressenti des gens.

Puis le mouvement des gilets jaunes, faisant suite à une multitude de mouvements sociaux méprisés par nos gouvernements, s’est exprimé avec force, rappelant que la politique consistait à agir pour l’intérêt général et non à servir des intérêts particuliers.

C’est ainsi que 2019 ne sera plus tout à fait comme avant. A défaut d’une très bonne année, faisons en sorte qu’elle soit enfin meilleure pour le plus grand nombre. Nous y veillerons avec vous.

Pour télécharger la tribune : Tribune 2019 01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interventions en faveur des conditions d’enseignement au collège Marcel-Pagnol du Havre

Suite à deux motions présentées lors du Conseil d’administration du collège Marcel-Pagnol du Havre, le 2 décembre, Sophie Hervé a saisi le Recteur d’Académie et le Maire du Havre qui, chacun dans leur domaine de compétence, détiennent les clés pour résoudre les difficultés rencontrées dans cet établissement situé en REP.

Pour télécharger la motion présentée sur les conditions d’enseignement : 2018 12 00 – Motion Pagnol 2

Pour télécharger le courrier adressé au Recteur : 2018 12 12 – Let SH Recteur motion Pagnol

Pour télécharger la motion présentée sur l’apprentissage de la natation : 2018 12 00 – Motion Pagnol

Pour télécharger le courrier adressé au Maire du Havre : 2018 12 12 – Let SH VDH motion Pagnol

Lettre d’information de Sophie Hervé et Alban Bruneau

Sophie HERVE et Alban BRUNEAU, Conseillers départementaux, viennent de publier le dernier numéro de leur lettre d’information actuellement en cours de diffusion sur le canton du Havre III (Le Havre quartiers sud, Gonfreville l’Orcher, Gainneville, Rogerville).

Cette lettre revient notamment sur les débats et leurs interventions lors du Conseil départemental du 5 octobre.

Pour télécharger la lettre : La Lettre du Canton