Catégorie dans Intervention

Stéphane Barré chez DS Smith Rouen Paper Mill

Avec Joachim Moyse, Maire de Saint-Etienne-du-Rouvray et Conseiller régional, et Sébastien Jumel, Député, Stéphane Barré est allé à la rencontre des salariés, du directeur du site et des représentants syndicaux de DS Smith Rouen Paper Mill.

Ils ont évoqué notamment les conditions de travail, les futurs investissements prévus dans l’entreprise, l’utilisation du fleuve comme moyen de transport des marchandises et les menaces qui pèsent sur le site historique du Manoir de La Chapelle dans le cadre du Contournement Est de Rouen. Un projet autoroutier d’un autre âge qui continue de poser de nombreuses questions notamment au niveau de son financement et contre lequel les élus communistes au Département s’opposent.

Séverine Botte et Stéphane Barré parrainent des jeunes lycéens en attente de régularisation

Face aux atermoiements de l’Etat concernant les jeunes lycéens et leurs familles en attente de régularisation, Séverine Botte et Stéphane Barré, Conseillers départementaux, étaient aux côtés des parrains et marraines républicains et des bénévoles du Réseau d’Education Sans Frontière, pour rappeler au Secrétaire Général de la Préfecture l’urgence de la demande et exiger une prise en charge humaine de cette situation.

Un rassemblement devant le tribunal administratif de Rouen est prévu demain à 11h45 en soutien à ces familles.

Réaménagement de la RD6015 : Alban Bruneau questionne

Le Conseil départemental a adopté, lors de sa séance du 10 décembre 2018, le dossier de prise en considération de l’aménagement de la section de la RD6015 entre Yvetot et Le Havre. Cette décision concrétisait ainsi les orientations prises par l’assemblée départementale du 11 octobre 2011 de réaménager l’intégralité de la RD6015, entre Le Havre et la limite du département de l’Eure, afin « d’améliorer la sécurité et les conditions de circulation » sur cette route départementale majeure qui traverse la Seine-Maritime.

Après avoir réalisé le réaménagement du tronçon Barentin/Yvetot, puis une partie du tronçon Yvetot/Saint-Romain, Alban Bruneau a été invité à participer à une réunion du Comité de pilotage de ce projet, le lundi 17 mai dernier. A cette occasion, il a été surpris d’apprendre que la suite du réaménagement projeté s’arrêtait à la limite avant la commune de Gainneville située à 15 km de l’entrée du Havre, sans aucun élément sur la suite et fin jusqu’au Havre.

Or, le tronçon Gainneville/Le Havre est le plus congestionné de cette route départementale avec notamment des flux de circulation particulièrement denses et des ralentissements conséquents à hauteur de la commune de Gainneville et de son intersection avec les communes de Rogerville et de Saint-Laurent-de-Brèvedent, ainsi qu’en traversée de Gonfreville l’Orcher.

Cette situation entraine d’importantes nuisances et des problématiques de pollution et de sécurité sur ces différentes communes. Lire la suite

Mobilisation des parents d’élèves devant le collège Courbet, avec Sophie Hervé et Alban Bruneau

Suite de la mobilisation en région Havraise, à l’appel de la FCPE 76, ce soir devant le collège Gustave-Courbet à Gonfreville l’Orcher, avant le rendez-vous fixé mercredi prochain au lycée Porte-Océane, pour réclamer une carte scolaire à la rentrée digne des besoins des élèves. 

Le projet de carte scolaire, établi en mars dernier par la direction de l’Education Nationale, acte en effet des suppressions de postes dans plusieurs établissements du second degré, malgré pourtant une situation qui appelle, plus que jamais, des moyens supplémentaires.

Ce grand écart entre logique comptable et priorités éducatives ne peut plus durer. Le collège Courbet (REP) est touché par la suppression d’une classe alors que son effectif est stable. Au lycée Porte-Océane, ce sont plusieurs postes de professeurs qui sont menacés.

Sophie Hervé et Alban Bruneau, qui avec le Député Jean-Paul Lecoq, multiplient les démarches auprès de l’Education Nationale, sont présents aux côtés des parents mobilisés.

(Cliquer sur l’image pour agrandir)

Mobilisation des agents des services postaux : le soutien de Sophie Hervé et Alban Bruneau

Alban Bruneau et Sophie Hervé, Conseillers départementaux, sont venus ce matin soutenir les agents des services postaux en grève au Havre, comme à travers tout le pays, pour exiger la fin de la dégradation du service public postal.

Comme le rappelle fréquemment Sophie Hervé qui siège à la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale : « le groupe La Poste, largement financé par des fonds publics, a le devoir de garantir un service postal de qualité et régulier. Une présence accessible de ses services sur tout le territoire et une distribution du courrier 6 jours du 7.

Des engagements de plus en plus rognés, rabotés avec une pression sur les agents et l’absence d’embauches durables, pour que le groupe soigne ses résultats financiers au détriment de son capital humain et de la reconnaissance dont jouissent ses agents, et notamment ses facteurs, parmi la population.

La situation est devenue critique et appelle désormais un vrai sursaut de la part du groupe, par exemple en remplaçant le recours à l’intérim par des vraies embauches ».

 

La lettre d’information de Séverine Botte et Stéphane Barré vient de paraître

Afin de rendre compte de leur action et de leurs interventions auprès des habitants et des acteurs de la vie locale du canton de Saint-Etienne-du-Rouvray, Séverine Botte et Stéphane Barré éditent une lettre d’information.

Le dernier numéro de cette lettre est désormais disponible et en cours de diffusion auprès de tous les foyers du canton.

Pour télécharger la lettre : Lettre du canton de SER

Evaluation du « Plan de relance », Alban Bruneau pointe les « trous dans la raquette »

Alban Bruneau, Conseiller départemental et Maire de Gonfreville l’Orcher, était en début d’après midi chez SAFRAN pour recevoir le député Barrot, Vice-président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, missionné par le 1er Ministre pour évaluer les mesures du Plan de relance et vérifier « les trous dans la raquette ».

« Et justement, des trous dans la raquette, il y en a ! », comme l’a souligné Alban Bruneau : « Chez les sous-traitants de l’aéronautique, il y a de la casse malgré les milliards d’argent public injectés. Même constat pour d’autres entreprises qui ont empoché les aides de l’Etat… pour licencier. Ce n’est pas acceptable. Et que dire de la décision de l’Etat de valider le plan de licenciement chez DRESSER alors que l’entreprise est viable et que son propriétaire SIEMENS bénéficie massivement de fonds publics.

J’ai redit au député que l’argent public doit être conditionné à l’interdiction des licenciements et aux restructurations spéculatives ».

Projet « HERCULE » de découpage d’EDF au détriment des consommateurs : le gouvernement recule enfin !

Aux côtés des agents EDF et de nombreux autres élus locaux, Stéphane Barré, Séverine Botte, Sophie Hervé et Alban Bruneau, Conseillers départementaux, ont bataillé pour exiger le retrait de ce projet néfaste pour le service public, pour les consommateurs et pour le pays. Il consistait à découper EDF en trois morceaux pour le plus grand profit des actionnaires et signait la fin du service public de l’électricité en France.
La décision du gouvernement d’abandonner ce projet est une première victoire et la reconnaissance d’une mobilisation exemplaire, ainsi que des arguments qu’elle a popularisée. Ceci étant la vigilance reste d’actualité car rien n’est encore gagné. « HERCULE » est terrassé mais son esprit pourrait fort bien revenir sous d’autres formes…
Lors du dernier Conseil départemental, le 9 avril, Sophie Hervé s’était exprimée, au nom des élus du groupe communiste, sur cette situation.
Pour visionner la vidéo de l’intervention de Sophie Hervé : https://www.facebook.com/stephane.barre.125/videos/205324994689556

Feu vert au déploiement du dispositif d’alerte « Cell-Broadcast » sur l’agglo Havraise

Demandé en novembre par Alban Bruneau, Maire de Gonfreville l’Orcher et Conseiller départemental du 3e canton du Havre, et Jean-Paul Lecoq, Député, le Ministre de l’Intérieur vient de répondre favorablement pour le déploiement du dispositif d’alerte « Cell-Broadcast » à titre expérimental, sur la zone industrielle et portuaire du Havre.
 
 
C’est une bonne nouvelle pour ce bassin de vie et d’emplois qui a toujours su être en pointe en matière de gestion des risques notamment technologiques.
 
Ce dispositif permet par le bornage des téléphones portables, d’envoyer des messages standardisés d’alerte à tous les téléphones se trouvant dans une zone définie, et en l’occurrence soumise à un danger immédiat.
 
Plus d’éléments à partir des liens :
 
 

Tournées incomplètes et facteurs exténués sur le 76700 et 76430, Sophie Hervé et Alban Bruneau saisissent La Poste

La mission de service public confiée par l’Etat au groupe La Poste l’engage à organiser une distribution des courriers et des colis tous les jours sauf le dimanche. Le groupe La Poste dispose de financements publics pour remplir cette mission.
Or, depuis plusieurs semaines, sur une partie du canton qui dépend du centre courrier d’Harfleur, des tournées sont supprimées, d’autres sont écourtées, certains usagers ne sont desservis en courrier que deux à trois fois par semaine, malgré l’engagement des factrices et des facteurs dont personne ne peut remettre en cause le professionnalisme.
En cause, une nouvelle réorganisation de ce centre de tri qui s’est accompagnée de suppressions de postes. Bilan : les facteurs tirent la sonnette d’alarme et les engagements de La Poste ne sont plus tenus.
➡️ Lors d’une rencontre récente avec la direction générale du groupe La Poste, Alban Bruneau, Maire de Gonfreville l’Orcher et Conseiller départemental du canton a demandé que des dispositions soient prises pour remédier à ces défaillances, sans délai.
➡️ Sophie Hervé, également Conseillère départementale du canton siégeant au sein de la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale va également saisir cette commission sur ces carences.
➡️ Enfin, le Député Jean-Paul Lecoq vient d’intervenir par écrit auprès de la Direction du groupe pour soutenir la même exigence.