Suite aux nombreuses démarches directes ou écrites qu’ils ont engagées pour sortir le port de pêche du Havre de l’imbroglio administratif dans lequel il se trouve, et qui empêchait jusqu’à présent tout investissement pourtant utile, Jean-Paul Lecoq, Député, Sophie Hervé et Alban Bruneau, Conseillers départementaux, se réjouissent de la volonté du Département de débloquer cette situation en envisageant de prendre en charge la compétence de ce port, dès 2018 (sous réserve notamment d’une modification par l’Etat des limites administratives du Grand Port Maritime du Havre et d’un travail commun avec la Communauté d’agglomération havraise pour définir sa future gouvernance).

Le Département se propose également de mobiliser un plan d’investissements nécessaire à la revitalisation du port de pêche et de financer une étude pour rendre opérationnelle sa future structure.

C’est le sens de la délibération qui sera soumise au Conseil départemental du 11 décembre prochain. Elle sera bien entendu soutenue par le groupe des élus communistes du Front de Gauche au Département.

Le groupe communiste du Front de Gauche rappelle ainsi l’importance de ce port de pêche pour le Département, la filière pêche, pour les pêcheurs et leurs familles, mais aussi pour Le Havre et son quartier Saint-François notamment. Les havrais sont attachés à leur port de pêche comme l’a encore démontré récemment leur forte mobilisation lors des difficultés rencontrées par les pêcheurs dans la vente de la coquille Saint-Jacques en octobre.

Enfin, le groupe souhaite saluer l’action opiniâtre des pêcheurs et de leur Coopérative maritime, la COMHAV, à l’origine de ce port en 1996 suite à un forte action en lien avec la Municipalité Duroméa-Colliard et qui, depuis plusieurs années, alertent sur les conditions dégradées de ce port, orphelin de collectivité de rattachement et de financements.

L’intervention répétée et tout aussi opiniâtre au cours des dernières années des élus communistes de l’agglomération havraise, et notamment de  Jean-Louis Jégaden, Nathalie Nail, Michel Barrier, Céline Brulin, Jean-Paul Lecoq, Sophie Hervé ou Alban Bruneau, aura permis de faire bouger les choses. Ils restent cependant mobilisés pour s’assurer des suites concrètes qui seront données aux décisions.

20 navires de pêche sont immatriculés aujourd’hui au Havre sur les 136 que compte le Département

Pour télécharger le rapport de séance et le projet de délibération du Conseil départemental : Rapport du 11 Décembre 2017-1078-1083

Pour retrouver les différentes interventions de Jean-Paul Lecoq, Sophie Hervé et Alban Bruneau sur le port de pêche du Havre :

http://departement.elus76.com/2017/10/le-port-de-peche-du-havre-est-menace-sophie-herve-et-alban-bruneau-alertent-le-departement/

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article159

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article157

http://departement.elus76.com/2017/02/le-port-de-peche-du-havre-en-rade-dinvestissements-et-orphelin-de-collectivite-jean-paul-lecoq-saisit-la-prefete/

http://departement.elus76.com/2016/10/plan-departemental-de-soutien-a-la-filiere-peche-les-propositions-des-elus-communistes-au-departement/