Baisse des moyens éducatifs prévus dans le secondaire : nouvelle alerte au collège Gérard-Philipe

Baisse des moyens éducatifs prévus dans le secondaire : nouvelle alerte au collège Gérard-Philipe

Les réunions des conseils d’administration des collèges se succèdent et les constats alarmant se rejoignent : les moyens éducatifs prévus pour la rentrée sont en diminution malgré des besoins évidents, surtout en cette période de crise.

Ainsi le collège Gérard-Philipe du Havre voit sa dotation horaire d’enseignement se réduire pour la sixième année ! Une perte d’une cinquantaine d’heures depuis l’application de la « Réforme » des collèges.

A cette situation s’ajoute les conséquences des heures supplémentaires annualisées (HSA) qui fragilisent les postes, la stabilité de l’équipe pédagogique et sa capacité à suivre les élèves notamment en difficulté.

La mobilité sur plusieurs collèges ne favorisant pas, c’est le moins que l’on puisse dire, la cohésion du travail en équipe et la bonne connaissance des élèves et de leurs besoins.

Le Conseil d’administration s’inquiète également de la « réforme » de la médecine scolaire qui mettrait un terme à la présence à demeure dans l’établissement d’une infirmière.

Ces différents sujets ont fait l’objet de deux motions qu’Alban Bruneau, Conseiller départemental, vient de transmettre à la direction des services de l’Education Nationale.

Au regard de ces éléments, du contexte de la crise sanitaire et de ses conséquences, il demande que la dotation actuelle soit reconduite en l’état pour la rentrée 2021.

Pour télécharger le courrier adressé par Alban Bruneau et Sophie Hervé à la Direction départementale de l’Education Nationale :   Motion collège Gérard Philipe

Sébastien

Les commentaires sont fermés.