Communiqué des élus communistes au Département

Un masque gratuit pour chaque collégien, chaque enseignant et chaque personnel de nos collèges : que le Gouvernement tienne ses engagements !

« Nous l’avons dit, le port du masque sera obligatoire, pour les professeurs bien entendu quel que soit le niveau d’enseignement, et à partir de la sixième au moment de la rentrée des classes pour les collégiens… Bien entendu c’est l’Éducation nationale, donc l’État, qui fournira les masques », Edouard Philippe, Premier ministre, devant le Sénat le 29 avril.

A quelques jours de la réouverture des collèges de Seine-Maritime, nous demandons au Préfet de faire respecter cet engagement du gouvernement en veillant aux dotations nécessaires dans chaque établissement.

Et, à défaut, nous demandons au Conseil départemental de ne pas autoriser la réouverture des établissements jusqu’à la bonne satisfaction de cette nécessité sanitaire, d’autant qu’un grand nombre de collégiens doivent recourir aux transports collectifs pour se rendre dans leur collège et que le port du masque y est obligatoire.

  • C’est le Président de la République qui a fixé, seul, la date du 11 mai pour la sortie progressive du confinement ;
  • C’est le gouvernement qui a décidé, seul, de la reprise des classes pour les élèves des 6ème et des 5ème à partir du 18 mai ;
  • C’est le Ministre de l’Education Nationale qui exerce la responsabilité de veiller au respect strict des protections sanitaires et de la sécurité des enfants et des personnels qui sont amenés à reprendre le chemin des collèges ;
  • C’est l’Etat qui a le pouvoir de réquisitionner les masques et autres protections indispensables au respect des protocoles sanitaires ;

En conséquence, si chaque collégien et chaque personnel des n’est pas doté d’ici là, nos collèges doivent rester fermer. Pas de masque, pas de collège. C’est une question de sécurité, c’est aussi le bon respect de la parole publique.

Groupe des élus communistes du Front de Gauche au Département

Stéphane Barré, Séverine Botte, Alban Bruneau, Sophie HervéConseillers départementaux

Pour télécharger le communiqué : Pas de masques, pas de collège