Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de janvier 2020

Si l’Etat paye ses dettes, le Département se désendette !

Depuis 2013, les dotations de l’Etat pour la Seine-Maritime ont diminué de 68 Millions d’€. Et le financement, par l’Etat, des allocations obligatoires de solidarité versées par le Département est en chute libre, occasionnant pour notre collectivité une dépense cumulée de 340 Millions d’€ (+ 52 % dont + 223 % pour le RSA).

Ainsi, l’Etat, via les décisions de ses gouvernements successifs, a contracté une dette de près d’un demi-milliard auprès des seinomarins.

Pourtant, les Droites agglomérées à la direction du Conseil départemental, très complaisantes à l’égard du gouvernement, restent silencieuses, se refusant d’aller lui réclamer cette dette. Elles préfèrent substituer 20 Millions d’€ chaque année sur les budgets de la collectivité pour compenser ce désengagement.

Des sommes escamotées qui seraient bien utiles pour répondre aux urgences sociales et écologiques qui se font chaque jour plus pressantes, dans un département où une bonne partie de la population est confrontée aux conséquences de la crise.

Gageons que les mobilisations et les élections viendront prochainement imposer un changement de cap, pour que notre Département retrouve sa vocation de bouclier social et de booster écologique. Il est temps !

Vous pouvez compter sur les élus communistes pour y contribuer. Dans cette attente, nous vous souhaitons une bonne année, active, fraternelle et solidaire !

Pour télécharger la tribune : Tribune 2020 01