Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de juillet 2018

NOTRE ETAT, NOS REGIONS, NOS DEPARTEMENTS NE SONT PAS DES ENTREPRISES

En France dans le prétendu « nouveau monde », deux tiers des bénéfices produits avec le concours irremplaçable des salariés vont directement dans la poche des actionnaires. Cette captation atteint désormais un niveau record. Il en reste un tiers seulement pour les salaires, les conditions de travail, les investissements, l’innovation…

L’argent qu’il manque pour sauver l’hôpital, renforcer les moyens des EHPAD, permettre à nos enfants d’accéder à des études supérieures ou encore pour augmenter le pouvoir d’achat des ménages se trouve dans ces poches là. Comme dans la lutte contre l’évasion fiscale, le rétablissement de l’impôt sur les fortunes, la fin des cadeaux fiscaux aux multinationales…

En misant tout sur les logiques de l’argent au détriment des gens, le modèle économique du Macronisme est nocif pour l’emploi, la société et l’environnement.

Dans ces conditions, ceux qui prétendent administrer l’Etat ou un Département comme l’on gère une entreprise, concourent à fragiliser toujours plus la société, à la précariser, à la détourner de l’intérêt général.

Plus que jamais nos services publics doivent au contraire être dotés des moyens nécessaires pour répondre aux enjeux de la société. Leur action bénéfique ne se mesure pas à coup de ratios d’endettement ou de rentabilité. Elle se juge en termes d’utilité, d’accessibilité, de solidarité et de réponses concrètes apportées au quotidien à nos concitoyens.

Pour télécharger la tribune : Tribune 2018 07