Particulièrement surpris et insatisfaits par la réponse apportée par le Vice-Président en charge des infrastructures au Département concernant leurs démarches engagées en vue d’obtenir la gratuité du péage d’Epretot sur l’A29, Sophie Hervé et Alban Bruneau viennent de le saisir à nouveau pour que toute la transparence soit faite sur ce dossier.

Ce péage autoroutier au tarif prohibitif dissuade en effet depuis des années les habitants et salariés de la Pointe de Caux de recourir à l’autoroute pour leurs déplacements quotidiens, entrainant ainsi un report de circulation sur les routes départementales désormais engorgées.

Pour télécharger le courrier du Vice-Président : 2018 03 14 – Rép. Dépt péages

Pour télécharger le courrier de réponse de Sophie Hervé et Alban Bruneau : 2018 04 04 – Let Bazille péage Epretot

Pour retrouver tous les éléments concernant ce sujet :

Poursuite de nos démarches en vue d’obtenir la suppression de la barrière de péage d’Epretot sur l’A29