Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de septembre 2017

MEFIONS-NOUS DES CONTREFACONS…

Faciliter les licenciements pour favoriser les embauches… Regrouper les services publics pour être plus proche des usagers… Partager la pénurie pour être plus équitable… Diminuer les protections collectives pour mieux protéger… Favoriser les privilégiés pour mieux répartir les richesses… En Français, nous les appellerions oxymores, en politique ce sont des Macronites !

Ou l’art et la manière de chercher à gommer les contradictions entre intentions affichées, pour rassurer, et actes concrets. Il est vrai qu’un candidat qui nommerait « un chat un chat » et afficherait sa volonté d’accroitre la précarité des salariés, de diminuer les services publics, de rogner encore plus le pouvoir d’achat, de détruire les protections sociales et de multiplier les cadeaux aux riches, aurait peu de chances d’être élu !

Ces confusions de langage, savamment entretenues par l’apparat de la communication, contribuent à éloigner un peu plus les gens de la politique.

Nous préférons pour notre part rester sur le terrain de la logique et de la transparence. La seule voie pour réduire le chômage, la précarité, la pauvreté est celle d’une nouvelle répartition des richesses, de la fiscalité et du travail. Bref tout le contraire de ce qui se pratique depuis des années et que le Président et sa majorité cherchent à prolonger au nom de la modernité et du progrès. Encore un oxymore… Décidément…

Télécharger la tribune : Tribune 2017 09