Jeunes maires, de Oissel pour l’un dans la Métropole rouennaise, de Gonfreville l’Orcher pour l’autre dans l’agglomération havraise, Stéphane Barré et Alban Bruneau succèdent cet été à Hubert Wulfranc et à Jean-Paul Lecoq dont ils étaient les suppléants depuis 2015, au Conseil départemental de la Seine-Maritime.

Stéphane et Alban rejoignent Séverine Botte et Sophie Hervé au sein du Groupe des élus communistes et républicains du Front de Gauche de Seine-Maritime.

Hubert Wulfranc et Jean-Paul Lecoq, élus députés en juin, ont été contraints par la loi de quitter le Conseil départemental entraînant de facto la reprise de leur mandat par leur suppléant respectif.

Stéphane Barré, 47 ans et ancien champion bien connu d’aviron, a été élu maire de Oissel en mai 2014. Il est membre du Bureau de Rouen Normandie Métropole. Au Département, il préside le Groupe des élus communistes et républicains du Front de Gauche et siège à la Commission Permanente ainsi que dans la commission « finances, personnel, développement économique, tourisme, culture, patrimoine, coopérations » et au sein des conseils d’administration des collèges Jean Charcot à Oissel, Paul Eluard et Pablo Picasso à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Alban Bruneau, 41 ans, éducateur de profession, est élu municipal à Gonfreville l’Orcher depuis 2001 et Maire depuis le 6 juillet 2017. Il est également Vice-Président de la Communauté d’agglomération du Havre (CODAH) en charge des risques majeurs. Au Département, il siège dans les commissions « agriculture, ruralité, animations des territoires communaux et intercommunaux, environnement » et « infrastructures, numérique, routes, transports », ainsi qu’au sein de Seine-Maritime Attractivité et dans les conseils d’administration des collèges Gustave Courbet à Gonfreville l’Orcher, Jacques Monod, Marcel Pagnol et Gérard Philipe au Havre.