Contrairement à la tendance générale observée, les élections Législatives de dimanche dernier n’ont pas renvoyé chez eux les élus communistes du Front de Gauche au Département, bien au contraire, elles ont envoyé à l’Assemblée nationale deux de ses membres sur les quatre élus composant le groupe !

Hubert Wulfranc, Conseiller départemental du canton de Saint-Etienne-du-Rouvray et Président du groupe communiste du Front de Gauche au Conseil départemental, a été élu Député de la 3ème circonscription de Seine-Maritime avec 61,07 % des voix. Cette circonscription couvre les cantons du Petit-Quevilly, de Saint-Etienne-du-Rouvray et de Sotteville-les-Rouen Est et Ouest.

Même sort pour Jean-Paul Lecoq, Conseiller département du canton du Havre III, qui devient, avec 62,07 % des voix, le nouveau député de la 8ème circonscription de Seine-Maritime couvrant la moitié du Havre et les communes de Gonfreville l’Orcher, Harfleur et Gainneville.

En application de la loi, Hubert Wulfranc et Jean-Paul Lecoq vont donc quitter leur fonction de conseiller départemental pour céder leur mandat à leur suppléant respectif, Stéphane Barré, le Maire de Oissel, pour Hubert Wulfranc et Alban Bruneau, Adjoint au Maire de Gonfreville l’Orcher, pour Jean-Paul Lecoq. Ils rejoindront ainsi Séverine Botte et Sophie Hervé au sein du groupe au Département.

C’était donc hier à Rouen, la dernière séance du Conseil départemental pour Hubert Wulfranc et Jean-Paul Lecoq avant qu’ils ne rejoignent les bancs de l’Assemblée Nationale où ils retrouveront le troisième député communiste élu dimanche en Seine-Maritime, Sébastien Jumel, Maire de Dieppe et ancien vice-président du Département sous la précédente mandature départementale.