Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de mars 2017

 

CONSTRUIRE LA FRANCE D’APRES

La France, redevenue la 5e puissance économique mondiale, compte pourtant 8,8 millions de pauvres (1 million de plus en 10 ans) et 12 millions de Français sont touchés par la crise du logement.

Pendant ce temps-là, le nombre de millionnaires a progressé pour atteindre 2,2 millions et le niveau des richesses a explosé.

Ainsi, 10 familles ont vu leur patrimoine grossir de 57 milliards, soit 3 fois le budget des allocations familiales et du RSA réunis. En France, en 15 ans, les 10 % les plus riches ont capté 54 % de l’augmentation des richesses nationales.

Pourtant, en Seine-Maritime, près d’un habitant sur 10 est couvert par le Revenu de Solidarité Active, notre Département comptant plus de 11 % de chômeurs.

Dans un pays où les richesses progressent au même rythme que la misère, le chômage et la précarité, la question n’est plus de savoir dans quelle société vivons-nous, mais bien dans quel pays voulons-nous vivre demain.

Une autre perspective, un autre cap, une autre République sont à portée de vote pour que le progrès et l’humain priment d’abord, par une nouvelle répartition du travail et des richesses, par un retour en force de l’Etat et de ses citoyens.

En tout cas, chacun de nous, lors des élections du printemps, aura un choix à faire. Car en votant ou en ne votant pas, chaque citoyen contribuera à définir la France d’après, celle qui sortira des urnes en mai et juin prochain.

Télécharger la tribune : Tribune 2017 03