2048x1536-fit_cayes-haiti-meurtri-ouragan-matthew-6-octobre-2016

En réaction au soutien du Département apporté à Haïti lors du Conseil départemental du 16 novembre, suite au récent cyclone, Hubert Wulfranc a tenu à se réjouir de cette intervention impulsée par François Guégan, ancien Conseiller départemental communiste. Pour Hubert Wulfranc, celle-ci « est un devoir de la France dont la responsabilité historique dans la situation actuelle de chaos institutionnel et politique de ce pays est éclatante ». Au-delà de cette responsabilité, le groupe estime que « ce devoir de solidarité est d’autant plus évident que les liens culturels avec la création contemporaine haïtienne, musicale, littéraire (créole et francophone), participent du rayonnement de notre pays, de notre langue. Or, faute de conforter ces liens, les coopérations nord-américaines (Etats unis, Canada) menées souvent par des mouvements religieux, coopérations déjà envahissantes en Haïti, effaceront les valeurs humanistes et en particulier la laïcité qui régit la solidarité entre nos deux populations ».

Rappelant que la Seine-Maritime était intervenue après le tremblement de terre de 2010 dans des opérations d’aide d’urgence puis de reconstruction, il a souligné que « les efforts financiers consentis par notre collectivité concernaient essentiellement des biens immatériels et ne sont donc pas vains aujourd’hui malgré l’évènement récent. Il s’est agi d’appui institutionnel (création du cadastre de Dame-Marie, organisation des comités villageois de développement), d’appui à la structuration de la société civile (création de coopérative de pêcheurs, de groupements de production et de transformation du cacao), de formation à la gestion de terroirs et à l’élevage etc… ».

Se félicitant de ce « devoir de suite que nous adoptons aujourd’hui », Hubert Wulfranc a préconisé « que nous puissions envisager lors d’une prochaine séance de prolonger ce partenariat avec Haïti ».

Le rapport a été adopté à l’unanimité.

Télécharger l’intervention de Hubert Wulfranc : 3-02-interv-hw-soutien-a-haiti