IMG_4956

Le projet particulièrement controversé de contournement Est de Rouen va faire l’objet d’une enquête publique, du 12 mai au 11 juillet. L’occasion pour Hubert Wulfranc de réclamer un débat ouvert, en présence de la Préfète de Région, au sein du Conseil départemental qui tiendra séance le 20 juin. Son objet : faire toute la lumière sur les enjeux et les inepties économiques, environnementales et sociétales qu’il comporte.

Un projet à plus d’un milliard d’euros qui, souligne Hubert Wulfranc, « impacterait de nombreuses communes et leurs populations, tout en grevant durablement les capacités d’investissements des collectivités locales, et ce pour un gain particulièrement discutable en terme de report de trafic routier ».

Les élus communistes départementaux ne cessent d’alerter sur les conséquences de ce projet très couteux qui favoriserait la dévitalisation économique de l’axe Seine, en aidant les liaisons des poids-lourds depuis le nord de l’Europe vers l’ouest de la France ou la Région parisienne (axe Calais/Bayonne) alors qu’il convient au contraire de renforcer les échanges, les transports de marchandises et les déplacements sur l’axe ouest-est et vers le sud depuis l’Estuaire de la Seine.

De plus, cet ouvrage serait concédé à un grand groupe privé, matérialisant, si besoin était, la poursuite de l’abandon organisé, dans la logique Macron, des circulations ferroviaires et fluviales de fret, au profit du tout routier et de ses files de camions sur nos routes.

Pour télécharger le courrier d’Hubert Wulfranc : Let HW contournement Est