image_content_general_20001082_20160117232258

Pour faire suite aux démarches engagées par Jean-Paul LECOQ, Maire de Gonfreville l’Orcher et Conseiller départemental, visant à sécuriser la route départementale 34 sillonnant la vallée du Saint-Laurent entre Harfleur et Saint-Laurent-de-Brèvedent et à obtenir la suppression du péage de St-Romain/Epretot sur l’A29, cause des reports de trafic sur les axes secondaires de l’agglomération havraise, le Département vient d’accepter d’organiser une table ronde avec l’ensemble des partenaires concernés.

Rappelons que la section de l’autoroute A29, à partir de sa jonction avec l’A131 en sortie du Havre jusqu’au péage de Saint-Romain-de-Colbosc/Epretot, est sous utilisée par les automobilistes résidant et travaillant dans la grande agglomération havraise en raison de l’obligation d’acquitter un droit de péage de 1,10 Euro totalement disproportionné par rapport aux 8 kilomètres parcourus.

Le Conseil municipal de Rogerville lors de sa séance du 29 février vient d’ailleurs de plaider dans le même sens en adoptant à l’unanimité un vœu pour demander la suppression de ce péage prohibitif.

Dans son courrier de réponse aux démarches de Jean-Paul LECOQ, le Vice-Président du Département en charge des infrastructures confirme cette analyse et soutient leurs solutions même si, prudemment il rappelle que ce projet avait avorté en 2010 faute d’un accord sur son financement.

Pour Jean-Paul LECOQ : « il s’agit donc désormais d’obtenir à la fois une action volontariste de l’Etat prié de ne pas rester aux abonnés absents à partir du moment où il concède la gestion des autoroutes à des concessionnaires qui, jusqu’à preuve du contraire, réalisent de substantielles plus-values, et la mobilisation financière de toutes les collectivités concernées : la Région Normandie, le Département, la Communauté d’agglomération du Havre et la Communauté de communes Caux-Estuaire ».

Et de conclure : « La suppression de cette barrière de péage (qui pour le « coût » prend tout son sens !) est devenue une question d’intérêt général. Tous les partenaires publics et privés concernés doivent l’entendre ! ».

Télécharger le communiqué de Jean-Paul LECOQ : Communiqué péages St Romain 2

Télécharger la réponse du Département : Péage St Romain, réponse Département

Télécharger le voeu adopté par le Conseil municipal de Rogerville : PV CM Rogerville du 29 février 2016 – Extrait

Télécharger le communiqué de presse initial du mois de janvier 2015 : Scan communiqué JLP péage St Romain