picasso

POLITIQUE DU LOGEMENT :
DES CONSTRUCTIONS, DES REHABILITATIONS… ET DE L’HUMAIN D’ABORD !

Lors du Conseil d’administration d’ALCEANE le 27 janvier, Jean-Paul Lecoq s’est réjoui de la hauteur du Plan pluriannuel d’investissements programmé par ce bailleur important de la région havraise et qui, sur Gonfreville l’Orcher notamment, va procéder à la réhabilitation du groupe Pablo Picasso, de la cité des Corderies à Gournay et des pavillons de la rue Georges Brassens.

Mais en ces temps marqués par les difficultés croissantes éprouvées par nombre de familles pour trouver un logement adapté, il a insisté sur la nécessité de mieux valoriser les centaines de logements vacants sur Le Havre qui ne trouvent pas preneur.

Cela passe par des travaux d’entretien bien sûr, cela passe aussi par entretenir le lien humain.
Ainsi, nombre de bailleurs abandonnent progressivement la présence de gardiens permanents préférant renvoyer les locataires sur des numéros uniques d’appel téléphonique ou des permanences ponctuelles.
La dématérialisation est certes utile, mais à partir du moment où elle vient compléter et non se substituer à la relation humaine directe.

Cette relation directe qui, souvent, change tout en facilitant la vie, en aidant les solidarités à s’organiser, en permettant aux locataires et au bailleur de maintenir une liaison directe.

C’est dans ce sens que Jean-Paul Lecoq a demandé à ALCEANE, avec le soutien des représentants de la Confédération Nationale du Logement (CNL), que soit étudié le retour systématique des gardiens d’immeuble à demeure.

Télécharger le communiqué : Communiqué gardiens ALCEANE