apprentissage

A l’occasion de la délibération relative à l’accueil d’apprentis dans les services Départementaux, Séverine Botte a demander d’aller bien plus loin : « Le nombre de contrats d’apprentissage tel qu’il est visé par cette délibération manque nous semble-t-il d’audace. 30 apprentis en contrat pour 5.375 postes départementaux, c’est bien trop modeste. Nous souhaiterions que notre collectivité s’engage à multiplier par 3 ce nombre sur la durée du mandat.

Par ailleurs, n’ayant aucune vision sur l’origine de ces apprentis, je souhaitais m’assurer qu’ils sont bien équitablement répartis sur l’ensemble de notre département. »

En écho à cette intervention, Luc Lemonnier, Vice-Président, est intervenu pour la majorité. Sans vouloir s’engager sur un objectif chiffré précis comme le demandait le groupe Communiste, il a confirmé que le Département irait bien au delà de ce que la délibération prévoyait : « Je suis assez d’accord, j’ai été surpris que la collectivité n’ait pas été plus loin ». Vantant à son tour les mérites de l’apprentissage il a « encouragé » le Président à « développer l’accueil du nombre d’apprentis » au Département et à aborder cette volonté de faire plus pour l’apprentissage lorsqu’il rencontrera prochainement le nouveau Président de Région.

L’intervention de Séverine Botte : Intervention Contrat apprentissage