Dispositif de soutien aux étudiants : Séverine Botte appelle à la création d’un Revenu étudiant autonomie et le rétablissement des bourses aux collégiens

Dispositif de soutien aux étudiants : Séverine Botte appelle à la création d’un Revenu étudiant autonomie et le rétablissement des bourses aux collégiens

Un dispositif exceptionnel de soutien financier aux étudiants fragilisés par la crise en partenariat avec le CROUS de Normandie, a été adopté par le Conseil départemental du 8 avril 2021, pour un montant total de 2M€. Il comprend les éléments suivants :

  • Aide forfaitaire d’un montant de 150 € aux étudiants post baccalauréat boursiers (échelon 0bis à 7) inscrits dans un établissement de Normandie et dont la résidence familiale (parentale) est située en Seine-Maritime. Cette aide devrait concerner près de 12 000 étudiants pour un montant d’environ 1,8 M€. L’aide sera versée par le CROUS d’ici à la fin de l’année universitaire.
  • Des aides ponctuelles ouvertes aux étudiants qui ne sont pas boursiers mais en situation de grande précarité. En fonction du montant d’aide attribuée, les fonds apportés par le Département permettraient de soutenir entre 800 et 1200 étudiants et dont la résidence familiale (parentale) est située en Seine-Maritime.

Un dispositif soutenu par les élus communistes du Front de Gauche comme l’a exprimé Séverine Botte : « Notre groupe soutiendra sans réserve, sur ses objectifs comme sur ses modalités, ces dispositifs de soutien aux étudiants. Etudiantes et étudiants qui figurent parmi les victimes principales des conséquences de cette crise sanitaire, mais qui sont aussi les grands oubliés des décisions gouvernementales. Le quoi qu’il en coute présidentiel ne leur était visiblement pas destiné ! Certes ce dispositif arrive bien tard, plus d’un an après le début de cette crise, et alors que nous avons réuni 5 séances du Conseil départemental avant celle-ci, mais mieux vaut tard que jamais ! »

Mais Séverine Botte a plaidé également pour le rétablissement des bourses aux collégiens : « L’une des premières décisions prises par la majorité départementale en 2015 fut de supprimer le dispositif de bourse aux collégiens, dont une petite partie seulement des crédits a été réorientée vers l’aide à la restauration. Cette crise n’est-elle pas le moment de réactiver les bourses à destination des familles des collégiens, étant ici dans une compétence directe de notre collectivité ?

Par ailleurs, il serait nécessaire de généraliser la dotation d’ordinateurs portables pour les collégiens qui en sont dépourvus, surtout en cette période de cours à distance.

C’est clairement les propositions et les souhaits que je vous formule au nom de notre groupe ».

Enfin, elle a souhaité rappeler que l’urgence consiste en la création d’un véritable revenu étudiant : « Combien de temps encore et combien de souffrances faudra-t-il constater pour que ce gouvernement et ce chef de l’Etat admettent la nécessité de mettre en place un revenu étudiant. Un RSA jeune, une allocation d’autonomie, appelez le comme vous voulez.

Toutes les associations de jeunesse, les associations humanitaires, les travailleurs sociaux, comme les études conduites par moultes organismes mettent en évidence cette nécessité, que cette crise vient de renforcer. Le système de bourse est utile mais loin d’être suffisant. Selon un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (l’IGAS) 20% des étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Et pour des raisons purement dogmatiques et parce que, prétendument, il suffirait de traverser la rue pour trouver un job, ce président et ces gouvernements leur refuse ce droit à vivre et à étudier décemment. C’est inacceptable ».

Pour télécharger l’intervention de Séverine Botte : Dispositif de soutien aux étudiants SBO

Sébastien

Les commentaires sont fermés.