Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de mai 2020

Demain devra être un jour nouveau

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nul n’est en mesure de déterminer la fin exacte de la crise sanitaire sans précédant que nous affrontons, ni de déterminer l’ensemble de ses conséquences.

Chaque jour la mobilisation est de rigueur pour, tous ensemble, la surmonter. Mobilisation de chaque foyer soumis au respect des consignes sanitaires. Mobilisation dans les services publics et entreprises dont la production et les services assurent nos moyens de subsistance. Mobilisation des communes et départements dans leurs fonctions de proximité et de solidarité. Mobilisation des personnels de santé, de secours et de sécurité, en première ligne. A tous, nous sommes redevables et reconnaissants.

Et le meilleur moyen de le leur prouver n’est-il pas de mettre un terme (enfin) à toutes les politiques d’inspiration libérale qui ont fragilisé pendant tant d’années nos services publics pressurés au nom du dogme de la rentabilité, de l’austérité ?

Rappelons-nous ces mois où soignants, pompiers, agents des EHPAD étaient dans les rues pour exiger les moyens de faire leur métier. Rappelons-nous ces années où la recherche du profit était préférée à la satisfaction des besoins de première nécessité : se loger, se nourrir, disposer d’un travail, se soigner.

S’il y a un engagement à prendre, c’est de faire le nécessaire pour que tous les enseignements soient vraiment tirés de cette catastrophe.

Pour télécharger la tribune : Tribune mois de mai