Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de novembre 2019

Les masques tombent !

Depuis 2015, les Droites assemblées pour diriger le Conseil départemental ont docilement appliqué les logiques libérales, les services publics étant vécus comme un coût à « optimiser », plutôt qu’un investissement durable capable de répondre aux besoins des seinomarins.

Chaque année, des millions sont substitués à des budgets utiles pour le fonctionnement de nos collèges, les services en charge des solidarités, l’accompagnement sanitaire… afin de satisfaire des objectifs purement comptables où le chronomètre remplace l’humain.

Aucun bilan n’est entièrement négatif et l’objectivité nous pousse à reconnaître que sous la présidence de Pascal Martin, des choses ont avancé dans le bon sens, des dispositifs pertinents ont été maintenus ou créés, nous y avons contribué.

Sauf qu’à l’heure où il cède son fauteuil, le Département peine de plus en plus à satisfaire ses missions. Nombre de ses agents, en première ligne des solidarités, étant confrontés à un rationnement de leurs moyens.

Et il est à craindre que son successeur poursuive l’application de politiques bien éloignées des urgences sociales et écologiques auxquelles nous faisons tous face. D’autant que lui assume pleinement sa filiation Macroniste…

Nous continuerons donc pour notre part à défendre une autre vision de la société où l’humain reprendra toute sa place, et à faire bouger les lignes dans l’intérêt des seinomarins.

Pour télécharger la tribune : Tribune 2019 11