Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de novembre 2018

 

LES LIMITES DE LA COMMUNICATION

A l’approche du budget 2019, nous invitons la majorité qui inscrit son action dans la droite ligne de celle du Chef de l’Etat et de son gouvernement, à faire preuve de cohérence entre ambitions affichées et réalité de ses actes.

Chacun, au sommet de l’Etat comme ici, semble avoir soudain oublié qu’il faisait de la politique, se déclarant hors parti, hors courant, au-dessus de la mêlé. Mais quand la communication tente alors de masquer l’action politique assumée, c’est le meilleur moyen de s’emmêler… Morceaux choisis :

« L’éducation : une priorité »…La dotation accordée aux collèges pour leur fonctionnement sera de – 7 % (- 1,07 millions) en 2019. Depuis le début du retour des droites au pouvoir, elle a fondu de 2,29 millions (- 13 %)…

« Il faut améliorerla couverture de l’offre de dépistage des infections sexuellement transmissibles »… 4 semaines après cette déclaration, le Département se désengage de la gestion des centres de dépistages locaux.

« Poursuivre l’accompagnement des établissements et services pour personnes âgées et adultes en situation de handicap »… En 2019, leur budget ne pourra pas excéder 0,5 % d’évolution (moins que l’inflation) par contrainte imposée par le Département.

« Soutien aux centres sociaux : un engagement historique ! »…9 centres sociaux situés pour beaucoup en quartier prioritaire de la politique de la ville voient leur subvention diminuer de 80.000 € sur 2 ans…

 

Pour télécharger la tribune : Tribune 2018 11