Inquiet par la baisse de crédits et les annonces de suppressions de postes qui toucheront pour la seconde année consécutive le ministère des sports, Stéphane Barré, Maire d’Oissel et Président du groupe communiste du Front de Gauche au Département, a publié ce jour une tribune dans « Paris-Normandie ».

Il rappelle notamment ce que les politiques publiques développées, en étroite collaboration avec les collectivités locales et les associations sportives, ont su créer au fil des années pour favoriser l’accès à la pratique sportive, comme pour accompagner et former nos champions.

Un élan mis à mal par les politiques gouvernementales, ce qui conduit de nombreux acteurs du mouvement sportif à se mobiliser.

Comme pour illustrer ce triste constat, la majorité LREM à l’Assemblée, sur proposition du gouvernement, vient de décider de supprimer le Centre National pour le développement du sport (CNDS). Jean-Paul Lecoq, Député de Seine-Maritime, s’y est opposé dans l’hémicycle.

Comme Stéphane Barré et les autres élus communistes, il plaide pour la création d’un grand service public du sport dans notre pays.

Pour télécharger la tribune parue dans « Paris-Normandie » : 2018 10 24 – PN tribune Stéphane Barré

Pour accéder à d’autres éléments concernant le CNDS  et le budget des sports : 

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article474

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article312