Depuis plus d’un an Sophie Hervé et Alban Bruneau alertent le Département sur les effectifs insuffisants des Centres Médico-Sociaux (CMS) du Havre-Vallée et de Gonfreville l’Orcher. En cause notamment de la surcharge de travail des travailleurs sociaux concernés et de la difficulté pour les usagers à obtenir un accompagnement et une prise en charge satisfaisante : les absences pour longue maladie non remplacées d’une assistante sociale dans chacun de ces deux CMS.

Suite à leurs démarches, les deux conseillers départementaux communistes viennent d’obtenir enfin des mesures pour palier à cette situation. A ceci près que pour remplacer 2 assistantes sociales présentes sur deux secteurs géographiques différents, le Département a décidé de recruter… 1 assistante sociale… Quant aux postes et demi d’infirmière puéricultrice pour la Protection Maternelle et Infantile (PMI), ils se transforment en un poste tout court…

Erreur arithmétique ou volonté au passage de réaliser des économies à bon compte sur ses services publics de proximité ? La question est posée par Sophie Hervé et Alban Bruneau qui viennent d’engager de nouvelles démarches.

Pour télécharger le nouveau courrier adressé au Président : 2018 10 16 – Courrier AB SH CMS GO – Réorga

Pour télécharger la seconde réponse reçue : 2018 05 11 – Rép CMS GO

Pour télécharger le courrier de réaction signé de Sophie Hervé et d’Alban Bruneau : 2018 03 21 – Courrier AB CMS GO – Suites

Pour télécharger le courrier de réponse reçu : 2018 02 22 – Rép CMS GO

Pour d’autres éléments concernant cette situation :

Le Centre Médico-Social de Gonfreville l’Orcher a besoin de tous ses personnels pour fonctionner !