La Commission Permanente du Département a décidé ce jour d’établir des conventions financières de prise en charge hôtelière et de restauration avec des hôtels, pour permettre de renforcer l’hébergement de mineurs isolés non accompagnés, faute d’un nombre de places suffisant en établissements compte tenu du nombre de mineurs concernés.
Le groupe communiste du Front de Gauche propose d’aller plus loin : que la Préfecture, sur demande du Département, puisse réquisitionner des chambres en nombre suffisant et pas uniquement concentrées sur quelques hôtels. Charge à l’Etat d’aider le Département à financer ces hébergements auprès des hôteliers.
La mise à l’abri des mineurs est, rappelons-le, une obligation légale couverte par toutes les conventions internationales.
La délibération adoptée : 2018 05 28 – Délib CP hotel MNA