Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime

Bulletin départemental du mois de janvier 2018

UN BUDGET GLACIAL

A quelques jours de Noël, notre Département a voté son budget. Il ne s’agissait là, hélas, que d’un hasard de calendrier. Les élus communistes du Front de Gauche, conscients que les gouvernements successifs se rejoignent pour continuer à affaiblir les collectivités locales, attendaient donc peu de bonnes surprises, mais du courage.

Le courage dans une période où un nombre croissant de nos concitoyens voient leurs difficultés s’accroitre ou se prolonger, de réorienter le budget pour allouer à tous les secteurs qui le nécessitent, action sociale et éducation en tête, les moyens de répondre aux enjeux et aux besoins exprimés.

Nous avons été entendus sur plusieurs aspects, mais pas sur notre appel à un changement de cap salutaire, de l’ordre de 9 millions d’euros à mobiliser (4 pour revenir sur les coups de rabot passés depuis 3 ans sur des politiques utiles et 5 de plus à consacrer pour répondre à l’accroissement des besoins) sur un budget total de 1,7 milliard d’euros.

Les Droites préfèrent poursuivre leurs politiques d’austérité afin de rembourser les banques plus vite que les échéanciers. Depuis 3 ans, 92 millions d’euros ont été mobilisés à cet effet.

L’urgence bancaire prend ainsi le pas sur l’urgence sociale, les seinomarins sont une nouvelle fois les variables d’ajustement pour équilibrer le budget.

« C’est mieux que rien » a-t-on entendu en écho à nos propositions. Nous répondons que rien n’est mieux que l’humain !

Pour télécharger la tribune : Tribune 2018 01