Dans un courrier qu’ils viennent d’adresser au Président du Département, Sophie Hervé et Alban Bruneau lui demandent de saisir la Sous-Préfète du Havre afin que l’Etat organise une table ronde destinée à s’assurer d’une réelle prise en charge et mise à l’abri de l’ensemble des mineurs isolés non accompagnés sur la région havraise.

Ils écrivent : « Depuis plusieurs mois, nous sommes amenés à relayer de nombreux témoignages et interpellations qui nous parviennent concernant les difficultés rencontrées, notamment en région havraise, dans la prise en charge et la mise à l’abri de mineurs réfugiés non-accompagnés.

Nous avons pleinement conscience des difficultés rencontrées par nos services pour couvrir l’ensemble des besoins, comme notre collègue Nathalie Lecordier l’a rappelé lors de notre dernier Conseil départemental, en raison de la forte progression des situations signalées dans notre département, comme du reste à l’échelle du territoire national.

C’est la raison pour laquelle nous sommes associés à la création du dispositif du tiers accueillant lors de ce même Conseil, estimant qu’il complètera utilement les différentes mesures prises par notre collectivité pour assurer ses missions et responsabilités vis-à-vis de l’ensemble des jeunes mineurs actuellement présents sur la Seine-Maritime.

Cependant, au regard de la situation et de l’ampleur des besoins, il nous semble important que l’Etat et ses services puissent également être mobilisés, d’autant que le Président de la République a pris publiquement l’engagement qu’aucune personne ne soit laissée à la rue cet hiver.

Aussi, il nous semble utile de vous demander de saisir Madame la Sous-Préfète du Havre afin qu’elle puisse organiser une table ronde avec tous les acteurs publics et associatifs présents sur l’arrondissement dans le but d’assurer l’ensemble des prises en charge nécessaires ».

Pour télécharger le courrier : 2018 01 03 – Let AB SH table ronde MNA

Pour télécharger la réponse obtenue : 2018 02 16 – Réponse courrier MNA