Nouvelle baisse prévue pour la Dotation Globale de Fonctionnement allouée par le Département aux collèges publics, présentée par le Vice-Président Bertrand en Conseil départemental du 25 septembre, suite à la réforme engagée l’année dernière pour contraindre les établissements à diminuer leurs fonds de roulement.

Après avoir de nouveau demandé à ce « que l’avis du Conseil Départemental de l’Education Nationale sollicité en amont, soit clairement indiqué et non simplement visé dans les attendus de la délibération », Séverine Botte a attiré l’attention sur « l’importance pour le bon fonctionnement des collèges de ces fonds de roulement, par exemple pour préparer un changement de matériel couteux ou financer un projet, pour acquérir du matériel pédagogique, changer des livres scolaires ou réduire l’impact de la hausse des denrées sur la restauration… ».

Puis, elle a dénoncé « une réforme ayant déjà amputé 941.000 € sur le financement des collèges publics, soit au total une baisse de 5,4 % des crédits en 2017, et pour 2018, une nouvelle diminution de l’enveloppe de 275.500 € dans laquelle figure les 165.000 € de la DGF intégrale du collège sacrifié Guy-Môquet ».

« Résultat, la part de DGF par collégien dans le public baisse de 1 €, alors qu’elle augmente dans le privé de 2 € et que, paradoxalement, les fonds de roulement cumulés ne sont pas en recul du fait de la réforme, mais au contraire en progression de + 0,9 million sur un total de 9 millions… ». En conclusion, Séverine Botte a indiqué que son groupe « ne peut que condamner une nouvelle fois cette logique comptable d’économie sur le dos du service public de l’éducation ».

Le groupe socialiste a pour sa part proposé un amendement à la délibération visant à neutraliser les baisses prévues de DGF cette année. Amendement rejeté par la majorité et par le groupe des indépendants. La délibération a été adoptée, le groupe communiste du Front de Gauche et le groupe socialiste ont voté contre.

Pour télécharger l’intervention de Séverine Botte : 4.01 – Interv SB – DGF collèges publics