Pour faire suite au courrier que Sophie HERVE, Conseillère départementale siégeant pour le groupe communiste du Front de Gauche au sein de la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale, a adressé au lendemain de la dernière commission du 2 mars, Madame la Préfète de Région a réagi à travers un courrier adressé à la Déléguée Régionale du groupe La Poste.

Madame la Préfète y rappelle à l’ordre la direction départementale du groupe sur le manque de transparence et sur des décisions de fermeture de bureaux de poste appliquées avant la concertation obligatoire imposée par le contrat de présence postale territoriale liant l’Etat, l’Association des Maires de France et le groupe La Poste.
Elle vient confirmer ainsi les critiques émises par Sophie HERVE et demande à La Poste de revoir la préparation de cette Commission.
Rappelons que le groupe La Poste s’est engagé dans un plan massif de fermetures de bureaux de Poste en Seine-Maritime alors même que le groupe se porte en excellente santé, y compris dans sa branche courrier, et qu’il perçoit de l’argent public pour garantir sa présence de proximité sur tout le territoire national.
Pour télécharger le courrier de Sophie Hervé : 20170308-CourrierpostCommissionpostale
Pour télécharger le courrier de Madame la Préfète au groupe La Poste : LETTREPREFETE029