tumblr_inline_n8c7r04qPb1rtk73x

Les élus du groupe ont de la suite dans leurs idées… Alors qu’Hubert Wulfranc était intervenu lors de notre dernière assemblée pour demander à ce que soient modifiées les nouvelles orientations touristiques du Département afin notamment d’y intégrer le tourisme industriel, la délibération soumise au Conseil départemental du 20 juin ignorait cet aspect. Séverine Botte a par conséquent procédé à une piqure de rappel qui, cette fois, a porté ses fruits.

« A l’heure de l’unification normande, il serait intéressant que les nouvelles stratégies de développement touristique s’établissent à l’échelle régionale à partir des atouts très complémentaires de chacun des 5 départements. Si la nouvelle Région ne sert pas à assembler les atouts et à créer des synergies entre ses départements, elle sert à quoi ?

Par ailleurs, il nous semble important de pouvoir intégrer dans l’offre touristique, la valorisation de nos savoir-faire et de notre patrimoine industriel et maritime. Le tourisme industriel, le tourisme maritime, comme le tourisme scientifique ne sont pas à négliger. Ils font aussi partis des atouts, de l’attractivité mais aussi de l’ADN de notre Département en matière touristique. De même le tourisme social fortement présent sur notre territoire a besoin d’être soutenu. Or, le projet présenté décline le tourisme sous toutes ses formes, même le tourisme d’affaires. Cependant, pas un mot sur le tourisme industriel, le tourisme scientifique, le tourisme social. Vous avez honte ou quoi ? Le tourisme ne consiste pas seulement à vendre des cartes postales et à mettre des sites sous cloche. Il doit d’abord refléter la réalité pleine et entière d’un territoire ».

Le Vice-Président, Jean-François Bures a alors confirmé que la mutualisation à l’échelle régionale sera engagée et que le tourisme industriel sera pris en compte notamment sur la vallée de la Bresle.

Télécharger l’intervention de Séverine Botte : 3.01 – Interv SB – Projet touristique