Manif  Pont Normandie

Les usagers se mobilisent pour obtenir le maintien des abonnements ALLEGRO.

Opposé au péage des ponts comme des bacs de la Seine, tout simplement parce que le fleuve ne doit plus être un frein, une contrainte ou une frontière mais bien un trait d’union facilitant les échanges, Jean-Paul Lecoq est cette fois encore monté au créneau contre la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Estuaire, gestionnaire du Pont de Normandie.

En cause, la décision prise dans la plus grande opacité par la Chambre de supprimer l’abonnement ALLEGRO, formule utilisée par de nombreux usagers résidant sur une rive et travaillant sur l’autre.

La formule de substitution proposée par la Chambre de Commerce et d’Industrie repose sur un péage systématique de chaque passage. Elle est donc de nature à réduire à leur strict minimum indispensable le nombre de passages des abonnés, tout en entrainant pour eux un surcout pouvant aller jusqu’à 100 euros mensuels selon la fréquence des passages hebdomadaires.

Dans un courrier au Président de la Chambre, Jean-Paul Lecoq demande l’annulation de cette décision regrettable qui, de plus, risque d’entrainer la suppression d’emplois de guichetiers.

« Ne doutant pas un instant que les dirigeants de la Chambre soient parfaitement au fait de la réalité sociale et financière dans laquelle se trouve l’immense majorité des salariés, vous comprendrez bien qu’une telle mesure entraine un préjudice totalement inacceptable et en tout état de cause disproportionné pour les usagers du pont ».

Il rappelle également que « le fleuve a fait et assure la richesse de nos départements et de ses acteurs économiques que vous représentez. Ils se doivent, en retour, d’assurer aux populations et territoires des deux rives de bonnes conditions de sa traversée ».

Par ailleurs, Jean-Paul Lecoq a sollicité l’intervention de la Région, du Département, de la CODAH et de la Communauté de Communes Caux Estuaire pour agir ensemble aux côtés des usagers afin qu’ils obtiennent la seule décision qui s’impose : le retour des abonnements ALLEGRO.

Pour télécharger :