Seine-Maritime_(76)_logo_2005 front-de-gauche_0

Tribune du Groupe communiste et républicain, Front de Gauche

Bulletin départemental du mois de mars 2016

Dans une course frénétique, absurde, aux économies d’échelle, certains en viennent à oublier qu’en supprimant des barreaux, c’est tout l’équilibre sur l’échelle qui s’en trouve fragilisé.

Trop de fonctionnaires, trop de communes, trop de régions, trop de feuilles dans le millefeuille territorial, trop de règlementation, trop de pages dans le code du travail, trop d’Etat, trop de dettes…, la mode est à la réduction, à la compression, à la concentration, à la simplification. Une simplification conduisant au simplisme.

L’arithmétique, la comptabilité sont appelées à la rescousse pour fixer des quotas, des ratios, des objectifs arbitraires dont l’équation sera résolue, loin du peuple et de ses intérêts, par des initiés qui ont l’avantage de penser tous pareillement, c’est plus commode.

Ce petit jeu attentatoire à l’intérêt général a bien failli avoir raison des Départements, même s’ils ne sont pas sauvés pour autant lorsque l’on constate la manière dont les gouvernements successifs les assèchent pour les priver de leur moyens à agir et à servir.

Que faudra-t-il pour que ceux qui se partagent, en alternance, le même pouvoir depuis des décennies, en France comme en Europe, comprennent qu’il est plus que temps de changer de matrice, de changer de politique et d’ouvrir de nouvelles perspectives ?

Une réaction citoyenne !

Les élus communistes du Front de Gauche s’y emploient.

Télécharger la tribune : Tribune 2016 03