EDT

L’assemblée départementale siégeait le mardi 15 décembre avec, au programme, de nombreuses délibérations relatives aux finances, la feuille de route politique de la nouvelle majorité, le transfert de routes et de musées à la Métropole rouennaise, la compétence portuaire, les clauses d’insertion dans les marchés publics et l’adoption du nouveau schéma départemental de secours et d’incendie malgré l’opposition du groupe communiste, Front de Gauche.

Une séance au cours de laquelle les élus du Front de Gauche ne se sont pas contentés d’exprimer leurs idées et positions, à 4 élus sur 70, ils sont parvenus à faire avancer concrètement plusieurs projets : sur le complexe portuaire normand, sur la défense de l’emploi local, sur le développement durable ou encore sur le renforcement de l’intervention du Département en faveur de l’apprentissage.

Le résumé des débats et de leur intervention est publié dans « En Direct »… En Direct décembre 2015