une-dossier-fdg

La situation économique « préoccupante » du Département à l’aube de la préparation de son budget 2016 a mobilisé la majeure partie de l’intervention d’Hubert Wulfranc, au nom du groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche, tiré au sort pour engager le débat politique départementale qui s’est tenu en début de séance. En cause : les politiques d’austérité !

« La France a mal de l’austérité. Le pays est matraqué par les politiques successives des conservateurs hier comme ceux des sociaux libéraux aujourd’hui, appliquant les mêmes recettes, subissant les mêmes échecs, parce cette ordonnance ne soigne pas, elle empoisonne… La richesse progresse mais pas pour tout le monde »… Ainsi pour les élus du Front de Gauche, « le budget départemental 2016 s’annonce probablement comme l’un des plus difficiles de toute son histoire. Et pas seulement en raison du contexte économique et social ou de la rançon réclamée au nom de l’austérité, mais également pour satisfaire les choix dogmatiques de la nouvelle majorité qui privilégie par exemple le remboursement de la dette, à l’investissement ». Ce qui fit dire à Hubert Wulfranc de la nouvelle majorité qu’elle « joue au comptable au lieu d’entreprendre ».

Le résumé du débat ci-joint… Le débat de politique départementale Résumé