IMG_3737

L’assemblée départementale siégeait le mardi 6 octobre dernier. Bien loin du petit jeu de chausse-trape ou de baballe libérale entre élus de droite et élus socialistes sur le thème du « c’est pas nous, c’est eux » ou du « de notre temps c’était mieux » contre les « c’est mieux maintenant que de votre temps », les 4 élus du groupe communiste et républicain n’ont éprouvé aucune difficulté pour occuper près de la moitié des temps de débat.

Une occupation du terrain public pour dénoncer des logiques libérales identiques, établir des propositions novatrices ou pour relayer les difficultés vécues par les Seinomarins.

Face à une droite départementale qui visiblement se cherche encore, piégée entre ses engagements de campagne, ses contradictions une fois au pouvoir et ses convictions idéologiques, et un PS qui manque singulièrement de souffle, mais en tout cas pas d’air, les élus Front de Gauche sont parvenus à faire vivre le débat autour d’eux et de leurs propositions.

Retrouvez l’ensemble des interventions des élus du groupe sur ce site ou télécharger la lettre d’information « En Direct » à partir du lien suivant : En Direct octobre 2015