HW1 - copie

Avec la 3e décision budgétaire modificative intervenant après le vote du budget 2015 du Département et inscrite à l’ordre du jour du Conseil départemental du 6 octobre, Hubert Wulfranc a interpellé la majorité de Droite : « Mais où est donc votre empreinte ? Celle de la nouvelle majorité départementale qui s’est fait élire sur le thème – même si cela n’a jamais été dit ainsi je vous l’accorde, et pour cause, le dernier à l’avoir utilisé a grillé la formule : le changement c’est maintenant ! Cette empreinte, nous l’attendions avec le budget supplémentaire en juin. Nous n’avons rien vu. Force est de constater que la décision modificative budgétaire de ce jour ne changera rien non plus ».

Le constat qu’il pose est celui de l’immobilisme : « vous gérez et vous digérez les mauvais coups portés par l’Etat, nous n’allons plus de l’avant. Le bouclier social est percé. Il commençait sérieusement à prendre l’eau avant vous, je vous l’accorde… C’est vrai dans le domaine de l’aide à domicile, dans celui de la prévention spécialisée, c’est vrai également concernant la baisse des investissements départementaux attendus qui soutiennent l’activité économique et l’emploi ». Enfin, il a souligné la baisse considérable des recettes au regard des prévisions, estimant que désormais « il y a péril en la demeure ». Le Groupe communiste et républicain du Front de Gauche a voté contre cette délibération.

Pour télécharger l’intégralité de l’intervention d’Hubert Wulfranc : Intervention HW DM3 version finale