photo

Sophie Hervé s’est félicitée de ces diagnostics particuliers de l’action sociale, par bassin de vie, et du plan d’actions spécifiques l’accompagnant, tout en regrettant le manque de moyens affectés à ces PST…

« Pour le volet actions de ces projets sociaux de territoires, nous allons en effet cofinancer pour 500.000 Euros par an plus de 150 actions identifiées, soit en moyenne un peu plus de 3.300 Euros par action et par an. Lorsque l’on regarde de près les constats dressés par UTAS, les objectifs qui se dégagent de ces constats et l’ambition légitime et salutaire décrite dans l’intitulé des fiches actions, on peut considérer que nous sommes bien loin du compte. Ceci étant, soyons positifs et saluons ce petit geste financier de la collectivité. Il en appellera forcément d’autres ! »

Interv SH Projets sociaux territoire