2013, l’année du changement

 

Les conseillers généraux communistes vous souhaitent une bonne et heureuse année 2013. Qu’elle soit une année de changement, de lutte contre l’austérité, une année de courage et de volontarisme politique à gauche.

 En effet, si une nouvelle majorité a été élue en 2012, force est de constater que la politique mise en œuvre n’est pas à la hauteur des attentes ou des espérances.

 Comme le confirme le « pacte de compétitivité » reprenant le rapport Gallois, cette majorité fait sienne les orientations libérales pourtant rejetées le 6 mai.

 Ainsi, le traité budgétaire, que nous avons combattu, instaure la règle d’or et l’austérité à tous les niveaux. Cela se traduit par des reculs dans les budgets du pays qui ont conduits les parlementaires communistes à ne pas voter ces textes. Pour les collectivités, c’est la confirmation du gel des dotations de l’Etat. Pour le département de Seine-Maritime, c’est encore une nouvelle augmentation d’impôts.

 Au département, comme à l’Assemblée et au Sénat, nous combattons cette austérité qui appauvrit le pays et empêche toute relance économique. Nous revendiquons d’autres choix pour le département, pour un budget solidaire, de sortie de crise, qui intègre en recette les 700 millions d’euros dûs par l’Etat au département.

 L’argent existe dans le pays. Nous militons pour que la gauche fasse un choix courageux et nécessaire : celui de mobiliser ces immenses ressources détenues par la finance pour répondre aux besoins des populations, pour changer de cap et redresser la France. Pour que 2013 soit une année d’espoir et de changement.