Catégorie dans Communiqué

Evaluation du « Plan de relance », Alban Bruneau pointe les « trous dans la raquette »

Alban Bruneau, Conseiller départemental et Maire de Gonfreville l’Orcher, était en début d’après midi chez SAFRAN pour recevoir le député Barrot, Vice-président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, missionné par le 1er Ministre pour évaluer les mesures du Plan de relance et vérifier « les trous dans la raquette ».

« Et justement, des trous dans la raquette, il y en a ! », comme l’a souligné Alban Bruneau : « Chez les sous-traitants de l’aéronautique, il y a de la casse malgré les milliards d’argent public injectés. Même constat pour d’autres entreprises qui ont empoché les aides de l’Etat… pour licencier. Ce n’est pas acceptable. Et que dire de la décision de l’Etat de valider le plan de licenciement chez DRESSER alors que l’entreprise est viable et que son propriétaire SIEMENS bénéficie massivement de fonds publics.

J’ai redit au député que l’argent public doit être conditionné à l’interdiction des licenciements et aux restructurations spéculatives ».

Projet « HERCULE » de découpage d’EDF au détriment des consommateurs : le gouvernement recule enfin !

Aux côtés des agents EDF et de nombreux autres élus locaux, Stéphane Barré, Séverine Botte, Sophie Hervé et Alban Bruneau, Conseillers départementaux, ont bataillé pour exiger le retrait de ce projet néfaste pour le service public, pour les consommateurs et pour le pays. Il consistait à découper EDF en trois morceaux pour le plus grand profit des actionnaires et signait la fin du service public de l’électricité en France.
La décision du gouvernement d’abandonner ce projet est une première victoire et la reconnaissance d’une mobilisation exemplaire, ainsi que des arguments qu’elle a popularisée. Ceci étant la vigilance reste d’actualité car rien n’est encore gagné. « HERCULE » est terrassé mais son esprit pourrait fort bien revenir sous d’autres formes…
Lors du dernier Conseil départemental, le 9 avril, Sophie Hervé s’était exprimée, au nom des élus du groupe communiste, sur cette situation.
Pour visionner la vidéo de l’intervention de Sophie Hervé : https://www.facebook.com/stephane.barre.125/videos/205324994689556

Feu vert au déploiement du dispositif d’alerte « Cell-Broadcast » sur l’agglo Havraise

Demandé en novembre par Alban Bruneau, Maire de Gonfreville l’Orcher et Conseiller départemental du 3e canton du Havre, et Jean-Paul Lecoq, Député, le Ministre de l’Intérieur vient de répondre favorablement pour le déploiement du dispositif d’alerte « Cell-Broadcast » à titre expérimental, sur la zone industrielle et portuaire du Havre.
 
 
C’est une bonne nouvelle pour ce bassin de vie et d’emplois qui a toujours su être en pointe en matière de gestion des risques notamment technologiques.
 
Ce dispositif permet par le bornage des téléphones portables, d’envoyer des messages standardisés d’alerte à tous les téléphones se trouvant dans une zone définie, et en l’occurrence soumise à un danger immédiat.
 
Plus d’éléments à partir des liens :
 
 

Tournées incomplètes et facteurs exténués sur le 76700 et 76430, Sophie Hervé et Alban Bruneau saisissent La Poste

La mission de service public confiée par l’Etat au groupe La Poste l’engage à organiser une distribution des courriers et des colis tous les jours sauf le dimanche. Le groupe La Poste dispose de financements publics pour remplir cette mission.
Or, depuis plusieurs semaines, sur une partie du canton qui dépend du centre courrier d’Harfleur, des tournées sont supprimées, d’autres sont écourtées, certains usagers ne sont desservis en courrier que deux à trois fois par semaine, malgré l’engagement des factrices et des facteurs dont personne ne peut remettre en cause le professionnalisme.
En cause, une nouvelle réorganisation de ce centre de tri qui s’est accompagnée de suppressions de postes. Bilan : les facteurs tirent la sonnette d’alarme et les engagements de La Poste ne sont plus tenus.
➡️ Lors d’une rencontre récente avec la direction générale du groupe La Poste, Alban Bruneau, Maire de Gonfreville l’Orcher et Conseiller départemental du canton a demandé que des dispositions soient prises pour remédier à ces défaillances, sans délai.
➡️ Sophie Hervé, également Conseillère départementale du canton siégeant au sein de la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale va également saisir cette commission sur ces carences.
➡️ Enfin, le Député Jean-Paul Lecoq vient d’intervenir par écrit auprès de la Direction du groupe pour soutenir la même exigence.

Hommage émouvant à Colette Privat

Ce matin, Stéphane Barré, Président du groupe communiste au Département, était présent à Maromme avec de très nombreux élus, pour participer à l’hommage rendu à Colette Privat, grande figure du Parti Communiste Français, qui fut la première femme Conseillère Générale de Seine-Maritime et qui, avec d’autres, a ouvert la voie de nombreux combats, dans le respect des valeurs de justice sociale et de progrès.

Le Conseil départemental lui avait rendu hommage lors de sa séance du 8 avril dernier.

Pour retrouver la biographie de Colette Privat : Le Maitron, Colette Privat

Alban Bruneau obtient une nouvelle distribution de masques pour les collégiens

Le Conseil départemental avait décidé de doter lors de la rentrée du mois de septembre, chaque collégien d’un masque lavable, évitant ainsi aux familles de supporter le coût de cet équipement de protection rendu obligatoire pour fréquenter un établissement scolaire.

Une décision saluée à l’époque par les élus communistes qui l’avaient réclamé, même s’ils ont pu constater depuis que la répartition de ces masques fut aléatoire et souvent basée sur les décisions spécifiques prises par les chefs d’établissement. Certains ont fait le choix de doter uniquement les élèves boursiers, d’autres les ont mis à disposition pour les seuls élèves qui se présentaient sans masque à l’entrée de leur collège.

En février, Alban Bruneau, au nom du groupe des élus communistes et républicains du Front de gauche au Conseil départemental, a donc écrit au Président pour lui demander de renouveler cette dotation.

D’abord parce que la durée de vie de la dotation du mois de septembre est dépassée. Ensuite parce que le recours aux masques en tissu souvent fournis par les familles est désormais interdit. Enfin parce que l’acquisition de cet équipement de protection vient grever un pouvoir d’achat déjà mal en point, de nombreuses familles supportant les conséquences de la crise actuelle sur leurs ressources.

Il vient d’obtenir gain de cause comme le confirme le Président du Conseil départemental dans sa réponse.

Pour télécharger la réponse obtenue : Seconde dotation de masques collégiens – AB

Pour éclaircir l’horizon du quartier des Neiges et de ses habitants

Seconde réunion organisée ce matin par la Sous-préfète du Havre et consacrée aux conséquences sur le quartier des Neiges des zones de stockage de matières dangereuses liées à l’activité portuaire.

Depuis que les services de l’Etat ont notifié au Maire les risques liés à ces stockages, des restrictions d’urbanisme frappent le quartier et obèrent son avenir.

Avec Jean-Paul Lecoq, Député, Sophie Hervé et Alban Bruneau, Conseillers départementaux du canton, ont obtenu que le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) avance l’étude de danger qui permettra de mieux cerner les zones soumises à ces risques et, autant que possible, de réduire ces risques à la source notamment en déplaçant certains stockages plus loin des habitations. Elle est attendue courant 2022.

Ils ont surtout insisté pour que les habitants soient accompagnés, et puissent bénéficier de mesures de soutien, par exemple pour mettre en sécurité leur habitat. C’est l’objet d’une proposition de loi que Jean-Paul Lecoq va présenter à l’Assemblée Nationale prochainement.

Enfin, ils souhaitent que la plus grande transparence soit faite et que tout le travail engagé soit parfaitement partagé avec les habitants. Il aura fallu plus d’un an et leurs alertes répétées pour qu’enfin une information publique soit réalisée sur cette problématique. Désormais, la concertation doit être permanente.

Pour télécharger le communiqué : Le Neiges – Communiqué

Autres éléments disponibles sur ce sujet :

L’avenir du quartier des Neiges doit être assuré : Alban Bruneau et Sophie Hervé saisissent le Préfet

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article903

Alerte sur le recul programmé du réseau de proximité de la direction des finances publiques

Aux côtés de Céline Brulin, sénatrice, Sébastien Jumel, Jean-Paul Lecoq et Hubert Wulfranc, députés, Stéphane Barré et Alban Bruneau, Conseillers départementaux, demandent à la Direction Régionale des Finances Publiques à être reçus afin d’exposer leur opposition à la restructuration du réseau des Finances publiques.

Ce projet envisage en effet la fermeture définitive de la plupart de ses guichets pour le 1er septembre 2023 et de 8 trésoreries au détriment des collectivités et du service public rendu aux usagers.

(Cliquer sur l’image pour agrandir)

Pour télécharger le courrier collectif : DGFiP – Courrier

Démarches pour l’agrandissement du collège Jean-Charcot d’Oissel

Aux côtés des enseignants, de la direction de l’établissement et des parents d’élèves du collège Jean-Charcot d’Oissel, Séverine Botte et Stéphane Barré demandent au Département de Seine-Maritime, dont c’est la compétence, d’anticiper les hausses d’effectifs annoncées et de procéder aux extensions demandées (création de 4 classes supplémentaires).

Il est nécessaire d’agir pour que tous les enfants de la commune puissent être inscrits dans l’établissement de secteur.

Pour télécharger le courriel de Séverine Botte et Stéphane Barré : Courriel Charcot